Christelle Jackson Ndongou, CEO de Sappgo, 1ere épicerie en ligne du Cameroun

Elle court, court, dans tous les sens au Root Café, le nouveau café de Douala où tous les entrepreneurs se rencontrent.  Aujourd’hui, Christelle Jackson Ndongou, jeune entrepreneure de 27 ans, fondatrice de Sappgo, a invité tous ses clients, partenaires et médias pour découvrir les nouveaux produits de son entreprise.

Sappgo.com est la première épicerie en ligne du Cameroun. Le service de livraison à domicile a été lancé, il y a 2 ans, en septembre 2015 par Christelle Jackson et son compagnon, développeur web. Après un démarrage lent, Sappgo a très vite trouvé ses marques au sein de la classe moyenne camerounaise vivant à Douala. Depuis le printemps 2017, la plateforme propose des fruits secs (ananas, banane et mangue) et du thé au gingembre au miel sous une marque éponyme.

À l’image des enseignes françaises comme Intermarché, Monoprix ou encore Carrefour, je souhaitais donner la possibilité à mes clients d’intégrer nos produits dans leur panier quotidien”, explique Christelle Jackson Ndongou.

Avant Sappgo, Christelle Jackson Ndongou était assistante gestionnaire de projets et chargée d’opérations dans une entreprise spécialisée dans les télécoms. C’est en observant ses anciennes collègues qu’elle a eu le déclic. “ Je travaillais à Bonapriso et je vivais à l’autre bout de la ville, à Logpom. J’observais mes collègues et amies dans la même situation que moi qui avaient du mal à joindre les deux bouts. On devait toujours toutes attendre la pause pour aller faire nos courses et rentrer en soirée avec celles-ci”, se souvient-elle.

Diplômée en transport maritime et en gestion de projets, la fondatrice de Sappgo.com a toujours eu un plan clair. “ Lorsque j’ai commencé à travailler sur mon projet d’épicerie en ligne, en 2014, je savais déjà qu’en 2017, je lancerais la marque”, assure Jackson. Elle est la première d’une fratrie de 4 enfants dont les benjamins ont tous le regard rivé sur elle. Elle est consciente qu’elle se doit d’être excellente dans ses actions afin de les inspirer et donner confiance.

Lors de notre échange, je lui ai demandé pourquoi elle n’avait pas fait appel à des investisseurs.  Christelle Jackson Ndongou m’a dit : “Je veux prendre le temps de parfaitement maîtriser mon entreprise et mon marché”. Elle n’a pas arrêté de me rappeler l’importance de prendre le temps de bien faire les choses, de ne pas se précipiter sans avoir pris le temps d’analyser les différentes options.

L’argent ne doit pas être le premier frein au développement d’une entreprise. Jackson a d’autres challenges qui sont la communication, la logistique, Sappgo n’a toujours pas de véhicule propre, la ressource humaine et la configuration de la ville. “ On perd énormément de temps à retrouver les logements des clients.”, explique Jackson.

Qu’importe entourée de sa petite équipe, Christelle Jackson Ndongou reste optimiste. C’est très agréable de voir un entrepreneur créer des projets stimulants à l’intérieur de son entreprise, afin de favoriser l’engouement et la passion de son travail !

Après ma rencontre avec Christelle Jackson Ndongou, je souhaite dire à tous les passionnés, que vous soyez entrepreneur ou intrapreneur, continuez de vous nourrir de vos désirs et surtout transmettez de manière contagieuse cette passion qui vous anime.

Diane Audrey Ngako